Ceballos

Galerie I

Galerie virtuelle

Galerie I: Au sujet de mers

El maruno - "The First Sea"
001
 

El mardós - "The Second Sea"
005

Amigas en el chiringuito - "My friends in the refreshment stall"
004

Galerie I | Index | 001 | 004 | 005

chaplin.jpg (757 bytes)

Charles Chaplin (1899-1977).
Cinéaste.

Le Dictateur Le Dictateur Le Dictateur Le Dictateur Le Dictateur
Schulz
 

Parle, c'est notre seul espoir.

 

Le barbier

Espoir... Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne. Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié.

L’envie a empoisonné l’esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine, nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang. Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes. Les machines qui nous apportent l’abondance nous laissent dans l’insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d’intelligence, nous ne ressentons pas assez et nous pensons beaucoup trop. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d’humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n’est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l’être humain, que dans la fraternité, l’amitié et l’unité de tous les hommes.

En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d’hommes, de femmes, d’enfants désespérés, victimes d’un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m’entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n’est que le produit éphémère de l’habilité, de l’amertume de ceux qui ont peur des progrès qu’accomplit l’Humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront et le pouvoir qu’ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr. Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu’il faut faire et ce qu’il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le cœur.
Vous n’êtes pas des machines.
Vous n’êtes pas des esclaves.
Vous êtes des hommes, des hommes avec tout l’amour du monde dans le cœur.
Vous n’avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n’est pas fait d’amour.
Soldats ne vous battez pas pour l’esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l’Evangile selon Saint Luc « Le Royaume de Dieu est dans l’être humain », pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous, en vous le peuple qui avez le pouvoir, le pouvoir de créer les machines, le pouvoir de créer le bonheur. Vous, le peuple, vous avez le pouvoir, le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie, utilisons ce pouvoir. Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l’occasion de travailler, qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité.

Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient. Ils n’ont pas tenu leurs merveilleuses promesses : jamais ils ne le feront. Les dictateurs s’affranchissent en prenant le pouvoir mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales, pour en finir avec l’avidité, avec la haine et l’intolérance. Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur. Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous !

...
 

Hannah, est-ce que tu m'entends ? Où que tu sois, lève les yeux ! Lève les yeux, Hannah ! Les nuages se dissipent ! Le soleil perce ! Nous émergeons des ténèbres pour trouver la lumière ! Nous pénétrons dans un monde nouveau, un monde meilleur, où les hommes domineront leur cupidité, leur haine et leur brutalité. Lève les yeux, Hannah ! L'âme de l'homme a reçu des ailes et enfin elle commence à voler. Elle vole vers l'arc-en-ciel, vers la lumière de l'espoir. Lève les yeux, Hannah ! Lève les yeux !

Discours final du film "Le Dictateur"
par Charlie Chaplin

Galerie I | Index | 001 | 004 | 005

Galerie I: Au sujet de mers

no.

titre original

titre en français

001

El maruno

La mer un

004

Amigas en chiringuito

Mes amies dans le kiosque

005

El mardós

La mer deux


Galeries

no.

titre original

titre en français

I.

De mares

Au sujet de mers (3)

II: Máscaras Masques (3)
III.

Vanidades

Vanités (4)

IV.

Humani nihil a me alienum puto

Humani nihil a me alienum puto (5)

V.

Desasosiego

Inquiétude (8)

VI.

Sueños

Rêves (5)

VII.

Soledades

Solitudes (4)

VIII.

Deseos

Désirs (5)

IX.

Advenimiento del Superhombre

Avènement du superhomme (6)

X.

Del Hierro al Titanio

Du Fer au Titane (25)

XI.

Retratos

Portraits (8)

home.gif (1057 bytes) Ceballos Galerie virtuelle atomo.gif (1015 bytes) cuadro02.gif (1144 bytes) museo.gif (1041 bytes) galdart.gif (998 bytes) Textes littéraires sitio.gif (276 bytes) Premios y distinciones Langues
Homepage Ceballos Galerie Liens Paintres Musées Galeries Textes Ce site Récompenses Langues
Ajouter aux favoris Ajouter aux favoris
Ajouter ce site à vos favoris
Icono para salir de un marco de otro sitio Sortir des frames
Pour sortir des frames
Ir a la página de procedencia Page précédente
Charge la page WWW visitée la dernière
Icono para imprimir esta página Imprimer
Imprimer ce page
Icono para advertir modificaciones

Modifications
Si vous trouvez n'importe quelle erreur dans l'information éditée, s'il vous plaît, cliquetez ICI pour suggérer n'importe quelle modification. Les modifications suggérées  seront verifiées aussitôt que possible et, si c'est approprié, ajouttées. Merci infiniment de votre coopération.

home.gif (1057 bytes) Page de démarrage
Faire de "Ceballos" sa page de démarrage
Icono para volver a cargar la página Recharger
Recharge à nouveau la page actuelle
Icono para ir al principio de esta página Aus dessus de la page
Retour au dessus de la page
Icono para recomendar esta página

Recommander ce site
Écrivez l'adresee de votre ami ou amie

visual02.gif (1512 bytes)

Problèmes de visualisation
Si vous avez n'importe quel probléme visualisant ce site ou faites vous désirez nous demander n'importe quoi au sujet de ce site, s'il vous plaît, nous contactez à:
admin@ceballos.ws

Dernière mise à jour: 28-03-2005

MetaMedic acredita la validez de las etiquetas (meta-tags) de esta página Made with Cascading Style Sheets World Wide Web Consortium (W3C) acredita la validez del código HTML de esta página Internet Content Rating Association
iWatchDog Viewable With Any Browser World Wide Web Consortium (W3C) acredita la validez de la hoja de estilo CSS de este sitio Web Design Group (WDG) acredita la validez del código HTML de esta página Safe Surf rated

Adresse: http://www.ceballos.ws
E-mail: ceballos@ceballos.ws
Administration du site: admin@ceballos.ws
Sélection de textes: Begoña Ceballos
Conception et dessin: Begoña Ceballos
Collaborateur: José Manuel Boné
© 2002 Begoña Ceballos
Tous droites réservés